DERNIERE MINUTE Le site "Ecoguinee" souhaite bonne et heureuse année 2017 à tous ses fidèles lecteurs et annonceurs! ||   

Le 12/12/2017

ESPACE VERT

 Précédent
Suivant 

Conférence ministérielle africaine sur l’environnement : LE GRAND RENDEZ-VOUS BAMAKOIS

2010/8/21

La Conférence ministérielle africaine sur l’environnement (CMAE) s’ouvre aujourd’hui dans notre capitale par la réunion des experts.

Thème du rendez-vous : « Renforcer le rapport entre les changements climatiques, la biodiversité et la désertification en vue d’un développement durable ». La rencontre de Bamako est la 13è session de la Conférence ministérielle africaine sur l’environnement depuis sa création en en décembre 1985. La CMAE qui est aujourd’hui devenue un bras technique spécialisé de l’Union Africaine, s’emploie à promouvoir la coopération régionale dans le traitement des problèmes environnementaux auxquels la région se trouve confrontée et la réalisation du développement social et économique à tous les niveaux. La Conférence s’assure aussi que les besoins humains élémentaires sont convenablement satisfaits dans une perspective durable et que les activités et les pratiques agricoles couvrent les besoins de sécurité alimentaire de la région Afrique. Dans le cadre de ses objectifs, la CMAE a joué un rôle d’avant-garde dans la mise en place du processus d’élaboration du plan d’action de l’initiative du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD) en matière de protection de l’environnement. La CMAE a également diligenté et encouragé l’élaboration, par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), du rapport régional intégré sur l’état de l’environnement en Afrique intitulé : « L’avenir de l’environnement en Afrique ». Dans le domaine des accords régionaux sur l’environnement, la CMAE a joué un rôle fondamental dans la révision de la Convention africaine de 1968 sur la conservation de la nature et des ressources naturelles (Convention d’Alger). La CMAE accorde une attention particulière à la mise en œuvre des conventions environnementales établies à la suite de la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement de 1992 : la convention sur la diversité biologique et son protocole de Cartagena sur la prévention des risques biotechnologiques, la convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification et la convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques et son protocole de Kyoto. Au cours de leur session bamakoise, les ministres débattront de questions importantes pour l’Afrique telles la désertification, les changements climatiques et la biodiversité. Ils s’attelleront à définir une position africaine commune sur le régime climatique international global après 2012. Leurs travaux porteront aussi sur l’élaboration d’un cadre global pour les programmes africains des changements climatiques, ainsi que la définition d’une position commune de l’Afrique sur le régime international relatif à l’accès aux ressources génétiques et le partage des avantages. A ce titre, Bamako préparera l’Afrique pour les rendez-vous cruciaux de Nagoya au Japon sur la biodiversité et de Mexico sur les changements climatiques. Ces deux rencontres mondiales sont prévues dans le dernier trimestre de cette année. Au cours de cette treizième session seront également débattus la mise en œuvre des décisions émanant de la 12è session, le nouveau statut de la CMAE comme membre du Comité technique spécialisé sur l’agriculture, le développement rural, l’eau et l’environnement de l’Union Africaine ainsi que le statut du Fonds général d’affectation spéciale de la CMAE. La rencontre de Bamako sera aussi l’occasion de nombreux contacts bilatéraux avec la présence de nombre de ministres et personnalités influentes venus d’autres continents. La 13è session de la CMAE sera marquée également par la remise au président de la République Amadou Toumani Touré d’un prix par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE). Cette distinction récompense les actions du chef de l’Etat dans le domaine de l’environnement. Le Mali devrait prendre la tête de la Conférence ministérielle africaine sur l’environnement à l’issue de la rencontre de Bamako qui s’achèvera le 25 juin.

eSSOR

 
 

 Imprimer la page

ESPACE VERT

Le moustique tue 80 000 fois plus que le requin

Concentration "exceptionnelle" de requins pèlerins à l'archipel des Glénan

Au Liban, les eaux de baignade sont infestées de bactéries, faute de stations d'épuration

Pesticides : les preuves du danger s'accumulent

Une stratégie d’élimination des sachets plastiques

Toxicité spécifique de quelques polluants

Pollution atmosphérique

Le Sénégal parle du climat : comment la population comprend le changement climatique

Conférence ministérielle africaine sur l’environnement : LE GRAND RENDEZ-VOUS BAMAKOIS

Journée mondiale de l'environnement 2010 : "Des Millions d'Espèces - Une planète - Un Avenir commun"

Vidéos
La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a annoncé le report du second tour de la présidentielle guinéenne
INFOS MINES

Les meilleurs aliments pour vivre longtemps et en bonne santéRio Tinto : le site de Saint-Jean-de-Maurienne repris

Les meilleurs aliments pour vivre longtemps et en bonne santéDépart des sociétés minières, Alpha condé donne les raisons

Les meilleurs aliments pour vivre longtemps et en bonne santéLa production de fer à son plus haut historique

Les meilleurs aliments pour vivre longtemps et en bonne santéMines : Le patron de BSGR sort enfin de son silence !

Les meilleurs aliments pour vivre longtemps et en bonne santéSimandou en débats à Londres: les partenaires ont convenu de résoudre les problèmes en suspens le plus rapidement possible

INTERVIEWS
Doudou Traoré: « le Pr Alpha Condé et moi, on a eu beaucoup de choses ensemble dont je ne peux parler…»

INTERNATIONAL
Grève en Afrique du Sud: des militaires déployés dans des hôpitaux
Burundi: Amnesty dénonce des cas de torture sur des opposants
L'Iran lance sa première centrale nucléaire malgré les sanctions
Intempéries: 50.000 personnes évacuées en Chine, la Corée du Nord frappée
Haïti: la star du hip-hop Wyclef Jean ne pourra pas se présenter à la présidence
Partenaires
MOUNAINTERNET

Rosaweb

COMMUNIQUES
INTERVIEWS  ::  NOUS CONTACTER  ::  


Privé - Espace Clients  Rosaweb  

© Rosawebpro