DERNIERE MINUTE Le site "Ecoguinee" souhaite bonne et heureuse année 2017 à tous ses fidèles lecteurs et annonceurs! ||   

Le 12/12/2017

INTERNATIONAL

 Précédent

L'Iran lance sa première centrale nucléaire malgré les sanctions

2010/8/21

L'Iran a lancé samedi sa première centrale nucléaire construite par la Russie à Bouchehr (sud), en dépit des sanctions internationales contre son programme nucléaire soupçonné de dissimuler des visées militaires.
Les opérations de chargement du combustible dans le réacteur ont commencé samedi matin, en présence du vice-président Ali Akbar Salehi, chef du programme nucléaire iranien, et de Sergueï Kirienko, chef de l'agence nucléaire russe Rosatom qui a dirigé la construction de la centrale.

Le début du chargement du réacteur fait désormais officiellement de la centrale de Bouchehr une installation nucléaire.


Carte d'Iran situant Bouchehr, la première centrale nucléaire du pays, qui doit être mise en service le 21 août
© AFP
M. Salehi a remercié la Russie pour avoir "accompagné la nation iranienne" dans la construction de la centrale entamée il y a 35 ans par l'Allemagne mais qui a connu entre-temps de nombreuses vicissitudes.

"En dépit de toutes les pressions, sanctions et difficultés imposées par les pays occidentaux, le démarrage de la centrale de Bouchehr illustre la poursuite du programme nucléaire pacifique de l'Iran. C'est un symbole de la résistance de la nation iranienne et de sa détermination à atteindre ses objectifs", a-t-il affirmé.

Le lancement de Bouchehr intervient alors que la République islamique est sous le coup de sanctions internationales après plusieurs condamnations de son programme nucléaire par le Conseil de sécurité de l'ONU qui soupçonne Téhéran, malgré ses dénégations, de chercher à se doter de l'arme atomique.


Un soldat iranien à l'entrée de la centrale nucléaire de Bouchehr le 20 août 2010.
© AFP Atta Kenare
La Russie a obtenu de l'ONU que Bouchehr échappe à l'embargo international contre tout transfert d'équipements ou technologies nucléaires vers l'Iran, en s'engageant notamment à fournir pendant dix ans le combustible nécessaire à son fonctionnement et à le récupérer après usage pour réduire les risques de prolifération. La centrale va par ailleurs demeurer plusieurs années sous le contrôle conjoint de techniciens russes et iraniens.

Bouchehr "est totalement protégée de tout risque de prolifération", a affirmé le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

M. Kirienko a affirmé de son côté samedi "le droit à l'énergie nucléaire pacifique" de l'Iran. Il a également relevé le caractère "international" de la centrale, "placée sous le contrôle de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA)" et à l'équipement de laquelle ont participé "plus de dix pays pays, incluant des pays européens et asiatiques" qu'il n'a pas nommés.


Carte indiquant les sites nucléaires iraniens connus dont les usines d'enrichissement d'uranium
© AFP Ia/Er
Le chargement des 163 barres de combustible livré par Moscou dans le coeur du réacteur devrait s'achever vers le 5 septembre. Il faudra ensuite environ deux mois pour que la centrale de 1.000 mégawatts (MW) puisse être raccordée au réseau électrique fin octobre ou début novembre, selon l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA).

Les besoins futurs de la centrale en combustible ont à nouveau été évoqués vendredi par M. Salehi pour justifier la poursuite de l'enrichissement d'uranium par l'Iran, une activité qui inquiète particulièrement les Occidentaux et dont le Conseil de sécurité de l'ONU réclame en vain la suspension depuis 2006.

"L'enrichissement (d'uranium) pour produire du combustible pour la centrale de Bouchehr et d'autres installations continuera", a-t-il dit, en soulignant que l'accord pour la livraison de combustible russe était prévu pour dix ans alors que la durée de vie de la centrale est de 40 ans.

Le ministère français des Affaires étrangères a estimé que la mise en activité de Bouchehr montre que l'Iran n'a pas besoin d'enrichir de l'uranium pour accéder au nucléaire civil et a appelé Téhéran à suspendre "ces activités sensibles".

Téhéran affirme vouloir produire à terme 20.000 MW d'électricité d'origine nucléaire. M. Salehi a toutefois indiqué samedi qu'"il n'y a actuellement aucune discussion (avec la Russie) pour construire de nouvelles centrales nucléaires" en Iran.


AFP

 
 

 Imprimer la page

ESPACE VERT

Le moustique tue 80 000 fois plus que le requin

Concentration "exceptionnelle" de requins pèlerins à l'archipel des Glénan

Au Liban, les eaux de baignade sont infestées de bactéries, faute de stations d'épuration

Pesticides : les preuves du danger s'accumulent

Une stratégie d’élimination des sachets plastiques

Toxicité spécifique de quelques polluants

Pollution atmosphérique

Le Sénégal parle du climat : comment la population comprend le changement climatique

Conférence ministérielle africaine sur l’environnement : LE GRAND RENDEZ-VOUS BAMAKOIS

Journée mondiale de l'environnement 2010 : "Des Millions d'Espèces - Une planète - Un Avenir commun"

Vidéos
La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a annoncé le report du second tour de la présidentielle guinéenne
INFOS MINES

Les meilleurs aliments pour vivre longtemps et en bonne santéRio Tinto : le site de Saint-Jean-de-Maurienne repris

Les meilleurs aliments pour vivre longtemps et en bonne santéDépart des sociétés minières, Alpha condé donne les raisons

Les meilleurs aliments pour vivre longtemps et en bonne santéLa production de fer à son plus haut historique

Les meilleurs aliments pour vivre longtemps et en bonne santéMines : Le patron de BSGR sort enfin de son silence !

Les meilleurs aliments pour vivre longtemps et en bonne santéSimandou en débats à Londres: les partenaires ont convenu de résoudre les problèmes en suspens le plus rapidement possible

INTERVIEWS
Doudou Traoré: « le Pr Alpha Condé et moi, on a eu beaucoup de choses ensemble dont je ne peux parler…»

INTERNATIONAL
Grève en Afrique du Sud: des militaires déployés dans des hôpitaux
Burundi: Amnesty dénonce des cas de torture sur des opposants
L'Iran lance sa première centrale nucléaire malgré les sanctions
Intempéries: 50.000 personnes évacuées en Chine, la Corée du Nord frappée
Haïti: la star du hip-hop Wyclef Jean ne pourra pas se présenter à la présidence
Partenaires
MOUNAINTERNET

Rosaweb

COMMUNIQUES
INTERVIEWS  ::  NOUS CONTACTER  ::  


Privé - Espace Clients  Rosaweb  

© Rosawebpro