DERNIERE MINUTE Le site "Ecoguinee" souhaite bonne et heureuse année 2018 à tous ses fidèles lecteurs et annonceurs! ||   

Le 17/10/2018

ACTUALITE

 Précédent
Suivant 

Trump joue la carte du rassemblement lors de son discours sur l'état de l'Union

2018/1/31

Premier discours sur l’état de l’Union pour Donald Trump. Le président américain s’est exprimé devant le Congrès où il a présenté son bilan et ses projets pour l’année à venir en conviant parlementaires et Américains à « l’unité ». C’était un long discours d’une heure et 23 minutes. Presque un record pour cet exercice ! Seul Bill Clinton avait fait plus long. Et c’est un Donald Trump très digne, très présidentiel qui est intervenu devant le Congrès, avec un langage choisi, policé même.
Le président a illustré son discours par le récit des exploits accomplis par ses invités présents dans l’hémicycle et chaleureusement applaudis : plus d’une dizaine en tout dont un soldat blessé en Irak, ou encore un Nord-Coréen torturé par le régime et qui est venu de Corée du Sud pour assister au discours. Loin des divisions qu’il contribue habituellement à créer, Donald Trump s’est voulu rassembleur et optimiste.
« Au cours de l'année écoulée, nous avons fait de remarquables progrès, nous avons réalisé d'incroyables succès, nous avons fait face à des épreuves que nous attendions mais aussi à d'autres que nous ne pouvions imaginer, a-t-il déclaré. S'il y a une montagne nous la gravissons, s’il y a une frontière nous la franchissons, s’il y a un défi nous l'affrontons, s’il y a une opportunité nous la saisissons. »
Le président américain a déclaré que 2,4 millions d’emplois avaient été créés aux Etats-Unis depuis son arrivée à la Maison Blanche et a notamment évoqué les cours de la bourse qui n’ont cessé de battre des records. Des succès qu’il attribue à sa réforme fiscale et aux déréglementations qu’il a imposées dans de nombreux secteurs.
« Comme je l’avais promis aux Américains a cette même tribune il y a 11 mois, nous avons engagé la plus grande réforme et baisse d’impôts de l’histoire américaine. Après des années et des années de stagnation des salaires, nous voyons enfin les salaires augmenter. Le taux de chômage a atteint son niveau le plus bas depuis 45 ans. Et c’est quelque chose dont je suis particulièrement fier, le taux de chômage des Africain-Americains est à son plus bas jamais enregistré. »
L'immigration, encore et toujours
Donal Trump a également présenté ses projets pour l’année à venir et a consacré vingt minutes de son discours à l’immigration. Il a déclaré vouloir offrir un chemin vers la citoyenneté à 1,8 million de jeunes clandestins arrivés dans le pays pendant leur enfance, c’est trois fois plus que le nombre de jeunes qui bénéficient du programme de protection mis en place par Obama.
Mais le président veut parallèlement tarir le flux de nouveaux migrants et réclame la sécurisation de la frontière sud, avec bien sûr la construction d’un mur.
« Pendant des décennies, les frontières ouvertes ont laissé passer les drogues et [ont permis] aux gangs de se répandre au sein de nos communautés les plus vulnérables, a déploré le locataire de la Maison Blanche. Ces dernières semaines, deux attaques terroristes ont été rendues possibles à New York à cause de la loterie des visas et du regroupement familial. A l’âge du terrorisme, ces programmes présentent des risques que nous ne pouvons plus nous permettre d’encourir. Il est temps de réformer ces loi d’immigrations dépassées et enfin d’ancrer notre système d’immigration dans le XXIe siècle. »
Donald Trump a aussi annoncé un grand programme de création d’infrastructures, pour un montant de 1 500 milliards de dollars. Le président a également insisté sur la nécessité de dégager des fonds pour l’armée et d’étendre le programme nucléaire américain. Il veut en outre garder ouverte la prison de Guantanamo.
RFI

 
 

 Imprimer la page

ESPACE VERT

Le moustique tue 80 000 fois plus que le requin

Concentration "exceptionnelle" de requins pèlerins à l'archipel des Glénan

Au Liban, les eaux de baignade sont infestées de bactéries, faute de stations d'épuration

Pesticides : les preuves du danger s'accumulent

Une stratégie d’élimination des sachets plastiques

Toxicité spécifique de quelques polluants

Pollution atmosphérique

Le Sénégal parle du climat : comment la population comprend le changement climatique

Conférence ministérielle africaine sur l’environnement : LE GRAND RENDEZ-VOUS BAMAKOIS

Journée mondiale de l'environnement 2010 : "Des Millions d'Espèces - Une planète - Un Avenir commun"

Vidéos
La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a annoncé le report du second tour de la présidentielle guinéenne
INFOS MINES

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Rio Tinto : le site de Saint-Jean-de-Maurienne repris

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Départ des sociétés minières, Alpha condé donne les raisons

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

La production de fer à son plus haut historique

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Mines : Le patron de BSGR sort enfin de son silence !

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Simandou en débats à Londres: les partenaires ont convenu de résoudre les problèmes en suspens le plus rapidement possible

INTERVIEWS
Doudou Traoré: « le Pr Alpha Condé et moi, on a eu beaucoup de choses ensemble dont je ne peux parler…»

INTERNATIONAL
Grève en Afrique du Sud: des militaires déployés dans des hôpitaux
Burundi: Amnesty dénonce des cas de torture sur des opposants
L'Iran lance sa première centrale nucléaire malgré les sanctions
Intempéries: 50.000 personnes évacuées en Chine, la Corée du Nord frappée
Haïti: la star du hip-hop Wyclef Jean ne pourra pas se présenter à la présidence
Partenaires
MOUNAINTERNET

Rosaweb

COMMUNIQUES
INTERVIEWS  ::  NOUS CONTACTER  ::  


Privé - Espace Clients  Rosaweb  

© Rosawebpro