DERNIERE MINUTE Le site "Ecoguinee" souhaite bonne et heureuse année 2018 à tous ses fidèles lecteurs et annonceurs! ||   

Le 21/06/2018

ACTUALITE

 Précédent
Suivant 

Le MATD aux populations de Linsan : « Nous devons prôner la paix et l’unité nationale »

2018/3/5

Au lendemain des élections communales du 4 février dernier, on le sait, des violences ont été enregistrées aussi bien à Conakry que dans certaines circonscriptions de l’intérieur du pays (Kalinko, Linsan, Dogomet, Marela). Des violences qui ont fait malheureusement des morts et des dégâts matériels importants. A Kalinko et à Marela, c’est le gouverneur de la région administrative de Faranah, Lancéi Condé, qui, au nom du chef de l’Etat, Pr. Alpha Condé et de l’ensemble de son gouvernement, a fait le déplacement pour apaiser les esprits et apporter des dons aux sinistrés.
Le dimanche 4 mars 2018, c’est le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le général Bouréma Condé, mandaté par Son Excellence Monsieur le président de la République, chef de l’Etat, qui s’est rendu à Linsan pour compatir à la douleur des citoyennes et des citoyens suite à des actes de violence perpétrés les 4 et 5 février dans cette nouvelle sous-préfecture de Kindia. Il était accompagné de Mme Mariam Chérif (conseillère à la Présidence de la République), du directeur national de l’Administration du Territoire, M. Fadama Itala Kourouma, des autorités régionales et préfectorales de Kindia.
Dans son discours de bienvenue, le sous-préfet de Linsan, M. Lansana Bangoura, est revenu entre autres sur le bilan des violences des 4 et 5 février: 74. 425.000 millions GNF ; 805 tôles trouées ; 5 bâtiments et leurs continus calcinés ; 2 véhicules endommagés dont 1 calciné ; 3 motos de marque TVS calcinées ; 1 bicyclette calcinée ; 23 personnes blessées.
L’intervention du sous-préfet sera suivie de celles de monsieur le préfet, des sages et des ressortissants. Chacun de ces intervenants a déploré profondément ce qui s’est passé à Linsan et a promis d’œuvrer à ce que ces genres d’événements ne s’y produisent plus.
Monsieur le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation fera comprendre aux populations de Linsan que certes leur localité a été récemment érigée en sous-préfecture mais qu’elle n’est pas encore une commune rurale. Ce travail, a-t-il expliqué, revient à l’Assemblée nationale. Après avoir flétri ce qui s’est passé à Linsan, le général Bouréma Condé a déclaré que les auteurs de ces crimes (qui ont été appréhendés) subiront la loi dans toute sa rigueur. « Nous avons dit partout ‘’cessons de considérer notre pays comme une jungle où les gens pensent que tout est permis. Non ! Et on voit derrière ceci peut-être une main molle de l’Etat qui, plutôt, cherche à faire respecter le droit de chacun de nous dans la limite de la loi. Il faut que les citoyens comprennent que nous ne pouvons pas être un danger éternel pour notre prochain, pour notre cohabitant, pour notre concitoyen mais que nous devons prôner la paix, l’unité nationale, les raffermir de toute notre force et surtout les préserver. C’est ce que nous sommes venus présenter à Linsan, plus les dons que le chef de l’Etat a eu à faire aux sinistrés : 40 tonnes de ciment, 10 tonnes de riz et une espèce de 50 millions GNF »
La rencontre, qui a eu lieu au bloc sous-préfectoral, s’est terminée par des prières en faveur de la paix et de la cohésion sociale. Le ministre et sa suite ont visité par la suite les concessions endommagées ou complètement détruites lors des violences postélectorales à Linsan.

Mamy Dioubaté

 
 

 Imprimer la page

ESPACE VERT

Le moustique tue 80 000 fois plus que le requin

Concentration "exceptionnelle" de requins pèlerins à l'archipel des Glénan

Au Liban, les eaux de baignade sont infestées de bactéries, faute de stations d'épuration

Pesticides : les preuves du danger s'accumulent

Une stratégie d’élimination des sachets plastiques

Toxicité spécifique de quelques polluants

Pollution atmosphérique

Le Sénégal parle du climat : comment la population comprend le changement climatique

Conférence ministérielle africaine sur l’environnement : LE GRAND RENDEZ-VOUS BAMAKOIS

Journée mondiale de l'environnement 2010 : "Des Millions d'Espèces - Une planète - Un Avenir commun"

Vidéos
La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a annoncé le report du second tour de la présidentielle guinéenne
INFOS MINES

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Rio Tinto : le site de Saint-Jean-de-Maurienne repris

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Départ des sociétés minières, Alpha condé donne les raisons

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

La production de fer à son plus haut historique

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Mines : Le patron de BSGR sort enfin de son silence !

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Simandou en débats à Londres: les partenaires ont convenu de résoudre les problèmes en suspens le plus rapidement possible

INTERVIEWS
Doudou Traoré: « le Pr Alpha Condé et moi, on a eu beaucoup de choses ensemble dont je ne peux parler…»

INTERNATIONAL
Grève en Afrique du Sud: des militaires déployés dans des hôpitaux
Burundi: Amnesty dénonce des cas de torture sur des opposants
L'Iran lance sa première centrale nucléaire malgré les sanctions
Intempéries: 50.000 personnes évacuées en Chine, la Corée du Nord frappée
Haïti: la star du hip-hop Wyclef Jean ne pourra pas se présenter à la présidence
Partenaires
MOUNAINTERNET

Rosaweb

COMMUNIQUES
INTERVIEWS  ::  NOUS CONTACTER  ::  


Privé - Espace Clients  Rosaweb  

© Rosawebpro