DERNIERE MINUTE Le site "Ecoguinee" souhaite bonne et heureuse année 2018 à tous ses fidèles lecteurs et annonceurs! ||   

Le 21/11/2018

ACTUALITE

 Précédent
Suivant 

Evénements du 4 juillet 1985 : les victimes attendent toujours d’être rétablies dans leurs droits

2018/7/4

Le souvenir des malheureux événements du 4 juillet 1985 reste toujours vivace dans bien des familles guinéennes. Des événements consécutifs à la prétendue tentative de coup d’Etat attribuée au colonel Diarra Traoré, alors ministre de l’Education. Pour beaucoup, la gestion plutôt approximative de ce dossier très sensible fait partie du passif de la Deuxième République.
Au lendemain de la disparition du premier président de la Guinée indépendante, Sékou Touré, le colonel Lansana Conté et ses compagnons du Comité militaire de redressement national (CMRN), dont le colonel Diarra Traoré, se sont emparés du pouvoir le 3 avril 1984, sans effusion de sang et pour mettre un terme à une guerre de succession qui ne disait pas son nom. Le premier occupera le poste de président de la République, le second celui de Premier ministre. Mais quelques mois plus tard, Diarra Traoré tombera en disgrâce et se retrouvera au poste de ministre de l’Education ; le poste de Premier ministre ayant été supprimé entre-temps. Le 4 juillet 1985, l’on a attribué au colonel Diarra Traoré une tentative de coup d’Etat contre le président Lansana Conté. La suite, on la connaît. L’auteur présumé dudit coup d’Etat manqué et ses proches ont été arrêtés dans des conditions parfois humiliantes et inhumaines. Une véritable campagne de pillage de leurs biens a été menée dans les quartiers de Conakry. A son retour de Lomé, au Togo, où il a pris part à un sommet de la CEDEAO, Lansana Conté n’a trouvé mieux que de prononcer son désormais ‘’célèbre’’ « Wo fatara » (vous avez bien fait en langue nationale Susu). Diarra Traoré et plusieurs de ses compagnons se feront tuer par la suite sans aucune forme de procès. Trente-trois ans après ces tristes événements, les parents des victimes ont toujours du mal à se remettre de ce traumatisme et continuent de se battre pour être rétablis dans leurs droits.

Source : Le Standard


 
ESPACE VERT

Le moustique tue 80 000 fois plus que le requin

Concentration "exceptionnelle" de requins pèlerins à l'archipel des Glénan

Au Liban, les eaux de baignade sont infestées de bactéries, faute de stations d'épuration

Pesticides : les preuves du danger s'accumulent

Une stratégie d’élimination des sachets plastiques

Toxicité spécifique de quelques polluants

Pollution atmosphérique

Le Sénégal parle du climat : comment la population comprend le changement climatique

Conférence ministérielle africaine sur l’environnement : LE GRAND RENDEZ-VOUS BAMAKOIS

Journée mondiale de l'environnement 2010 : "Des Millions d'Espèces - Une planète - Un Avenir commun"

Vidéos
La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a annoncé le report du second tour de la présidentielle guinéenne
INFOS MINES

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Rio Tinto : le site de Saint-Jean-de-Maurienne repris

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Départ des sociétés minières, Alpha condé donne les raisons

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

La production de fer à son plus haut historique

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Mines : Le patron de BSGR sort enfin de son silence !

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Simandou en débats à Londres: les partenaires ont convenu de résoudre les problèmes en suspens le plus rapidement possible

INTERVIEWS
Doudou Traoré: « le Pr Alpha Condé et moi, on a eu beaucoup de choses ensemble dont je ne peux parler…»

INTERNATIONAL
Grève en Afrique du Sud: des militaires déployés dans des hôpitaux
Burundi: Amnesty dénonce des cas de torture sur des opposants
L'Iran lance sa première centrale nucléaire malgré les sanctions
Intempéries: 50.000 personnes évacuées en Chine, la Corée du Nord frappée
Haïti: la star du hip-hop Wyclef Jean ne pourra pas se présenter à la présidence
Partenaires
MOUNAINTERNET

Rosaweb



Privé - Espace Clients  Rosaweb  

© Rosawebpro