DERNIERE MINUTE Le site "Ecoguinee" souhaite bonne et heureuse année 2018 à tous ses fidèles lecteurs et annonceurs! ||   

Le 15/12/2018

INFOS MINES

Suivant 

Rio Tinto : le site de Saint-Jean-de-Maurienne repris

2013/7/13

a nouvelle société créée par le groupe allemand Trimet et EDF investira 200 millions d'euros pour les sites de Saont-Jean-de-Maurienne et Castelsarrasin. En tout, quelque 510 emplois devraient être sauvés.

Après plus d'un an de négociations, les sites de Saint-Jean-de-Maurienne et de Castelsarrasin ont finalement trouvé un repreneur. Le P-DG de Trimet, Heinz-Peter Schlüter, et celui de Rio Tinto Alcan, Jacynthe Côté, ont signé ce samedi l'accord de reprise du site de Saint-Jean-de-Maurienne et de Castelsarrasin par le groupe allemand, en présence de Jean-Marc Ayrault, d'Arnaud Montebourg et de Thierry Repentin, ministre des Affaires européennes et ancien élu de Savoie. Le P-DG d'EDF, Henri Proglio, dont le groupe prendra une participation de 35 % dans la nouvelle société, a également paraphé l'accord qui permet de sauver 470 emplois en Savoie et une quarantaine dans le Tarn-et-Garonne.


La nouvelle société créée par le groupe allemand Trimet et EDF investira près de 200 millions d'euros, ont annoncé le ministère du Redressement productif et celui des Affaires européennes. "Le projet industriel, qui sera mis en oeuvre par un investissement de plus de 200 millions d'euros sur six ans, sera accompagné dans le temps par l'État, notamment avec la Banque publique d'investissement", ont annoncé les deux ministères dans un communiqué conjoint. Le groupe familial allemand a négocié depuis mars avec RTA et le gouvernement la reprise des deux usines de Saint-Jean-de-Maurienne et de Castelsarrasin, qui emploient au total 510 personnes. Les pourparlers s'étaient intensifiés vendredi avec l'arrivée à Paris des P-DG des deux groupes, la Canadienne Jacynthe Côté pour RTA et Hans-Peter Schlüter pour Trimet, une société qui emploie 1 900 personnes.
Soulagement

Les négociations de ces derniers jours ont porté sur des "modalités techniques fines" et se sont poursuivies sur trois points, avaient indiqué auparavant indiqué des sources proches du dossier. Le premier : le contrat de cession entre Trimet et le géant minier anglo-australien Rio Tinto, qui n'a pas souhaité poursuivre l'exploitation des deux sites à l'échéance de son contrat d'électricité avec EDF au printemps 2014. Le deuxième point dépendait de l'accord que devaient trouver Trimet et Rio Tinto et de la participation d'EDF au capital de la nouvelle société. Enfin, les termes de la participation de la Banque publique d'investissement (bpifrance) ont aussi été discutés. Elle apporterait du cash à l'opération, mais sans entrer directement au capital, comme étudié dans un premier temps. Le groupe familial allemand était, lui, disposé à apporter 20 millions d'euros à l'opération "sous forme de cash ou de garanties".

La reprise de l'usine d'aluminium centenaire de Saint-Jean-de-Maurienne suscite un vif soulagement dans la vallée savoyarde, où elle est le principal pourvoyeur d'emplois, mais les salariés restent prudents face au repreneur. "Certes, ça va nous permettre de respirer un peu", reconnaît Yannick Bacaria, délégué syndical CGT. "Mais je veux voir le projet de Trimet et les investissements qui vont avec avant de déboucher le champagne", prévient-il. Il manque, selon lui, au moins 50 millions d'euros d'investissements depuis que Rio Tinto Alcan est propriétaire du site. La CGT, très majoritaire parmi le personnel, alerte depuis 2005 les élus locaux sur l'avenir de l'usine, que l'expiration d'un contrat d'électricité très avantageux avec EDF hypothéquait depuis de longues années. "Depuis que je suis tout petit, on a toujours parlé de ça. C'est le sujet numéro un dans la vallée. Il y a toujours eu cette épée de Damoclès", raconte Fabien, 39 ans, accoudé au bar Le Montana, dans le centre-ville de Saint-Jean.
2 000 emplois indirects

Fondée depuis 1907, l'usine emploie 470 personnes et représente quelque 2 000 emplois indirects. À l'époque de Péchiney, elle a compté plus de 1 000 salariés. Puis, au gré des rachats (par Alcan en 2003, puis Rio Tinto en 2008) et des restructurations, les effectifs ont fondu. Le site de production d'aluminium est "le plus gros employeur de la vallée et un des plus gros du département", reconnaît Pierre-Marie Charvoz, maire UDI de Saint-Jean. "L'usine, c'est le poumon de la vallée", renchérit André Virjino, secrétaire du CHSCT. C'est aussi le plus gros contribuable, avec 1,7 million d'euros versés à la communauté de communes chaque année. Sans ces revenus (39 % de la CET locale), de nombreux projets de la commune devraient être abandonnés.

AFP

 
ESPACE VERT

Le moustique tue 80 000 fois plus que le requin

Concentration "exceptionnelle" de requins pèlerins à l'archipel des Glénan

Au Liban, les eaux de baignade sont infestées de bactéries, faute de stations d'épuration

Pesticides : les preuves du danger s'accumulent

Une stratégie d’élimination des sachets plastiques

Toxicité spécifique de quelques polluants

Pollution atmosphérique

Le Sénégal parle du climat : comment la population comprend le changement climatique

Conférence ministérielle africaine sur l’environnement : LE GRAND RENDEZ-VOUS BAMAKOIS

Journée mondiale de l'environnement 2010 : "Des Millions d'Espèces - Une planète - Un Avenir commun"

Vidéos
La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a annoncé le report du second tour de la présidentielle guinéenne
INFOS MINES

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Rio Tinto : le site de Saint-Jean-de-Maurienne repris

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Départ des sociétés minières, Alpha condé donne les raisons

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

La production de fer à son plus haut historique

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Mines : Le patron de BSGR sort enfin de son silence !

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Simandou en débats à Londres: les partenaires ont convenu de résoudre les problèmes en suspens le plus rapidement possible

INTERVIEWS
Doudou Traoré: « le Pr Alpha Condé et moi, on a eu beaucoup de choses ensemble dont je ne peux parler…»

INTERNATIONAL
Grève en Afrique du Sud: des militaires déployés dans des hôpitaux
Burundi: Amnesty dénonce des cas de torture sur des opposants
L'Iran lance sa première centrale nucléaire malgré les sanctions
Intempéries: 50.000 personnes évacuées en Chine, la Corée du Nord frappée
Haïti: la star du hip-hop Wyclef Jean ne pourra pas se présenter à la présidence
Partenaires
MOUNAINTERNET

Rosaweb



Privé - Espace Clients  Rosaweb  

© Rosawebpro