DERNIERE MINUTE Le site "Ecoguinee" souhaite bonne et heureuse année 2018 à tous ses fidèles lecteurs et annonceurs! ||   

Le 19/12/2018

POLITIQUE

 Précédent
Suivant 

Sénégal: Primaires à Bennoo Siggil Sénégal : Les has been en pole position

2011/10/14

Au pays de la Teranga, la présidentielle de 2012 approche à grands pas, et dans les différents états-majors, l’heure est au fourbissage des armes. Dans le clan présidentiel, on le sait depuis belle lurette, c’est le chef d’Etat sortant qui briguera un nouveau mandat : c’est lui le candidat naturel du PDS ; à tout seigneur tout honneur.

Du côté de son opposition, on aura sans doute tergiversé, mais au final, on aura opté pour une candidature unique ; un seul, parmi la kyrielle de présidentiables de Bennoo Siggil Senegal, aura la lourde tâche d’affronter Gorgui dans la bataille des urnes.

Le fait est assez inédit pour qu’on l’apprécie à sa juste valeur ! Chapeau bas, les artistes. Une fois de plus, l’exception sénégalaise aura prévalu ; sur le continent africain on est tellement accoutumé à voir des oppositions elles-mêmes diamétralement opposées, se bouffant le nez et se vouant une haine des plus morbides que, lorsque pour une fois il se trouve un cas d’exception, on ne peut que saluer la chose à sa juste valeur. Les opposants de Wade auront eu la vista de comprendre que leur avenir les oblige à composer les uns avec les autres ; c’était là la seule chance et l’unique manière de contraindre leur adversaire commun à envisager qu’il se pourrait qu’il rende le tablier.


Reste à le vérifier sur le terrain, au jour J du scrutin. A l’heure actuelle, tout semble indiquer que la primaire de Bennoo Siggil Senegal devra se jouer entre deux pontes de l’opposition sénégalaise : Ousmane Tanor Dieng et Moustapha Niasse. Il se peut que la chose n’ait pas que des avantages, car pour être des pachydermes de la faune politique du pays de la Teranga, quelque part on a comme l’impression que tous les deux se trouvent sur la pente descendante de leurs parcours respectifs ; bien sûr ils bénéficient tous deux de l’aura dont on entoure les icônes, tant ils assurent à eux seuls les fondements des partis dont ils tiennent les rênes depuis des lustres ; financièrement, ils équivalent à eux seuls des gages et des avals ; et pour une présidentielle, des espèces sonnantes et trébuchantes, il est toujours bon d’en avoir avec soi.



Mais tout de même, on est en droit de penser que cette opposition sénégalaise aurait eu tout à gagner si elle avait courageusement porté son choix sur un candidat plus jeune ; cela aurait présenté plus de verdeur, synonyme de plus d’ardeur et ça n’aurait pas été plus mal. Car des «forces nouvelles», il n’en manque pas à Bennoo Siggil Senegal, et toutes d’envergure : Khalifa Sall, Aïssata Tall Sall ou Macky Sall sont tous des adultes politiques jouissant d’un ancrage certain et ayant l’envergure nécessaire pour représenter la coalition aux suffrages de 2012.

A ces jeunes loups, on aura préféré la vieille garde ; on aura sans doute eu de sérieuses raisons pour le faire ; mais on n’oubliera pas que les différentes factions de l’opposition sénégalaise se trouvaient, il y a peu encore, et sous la direction de leurs gourous respectifs, au creux de la vague ; n’eût été le cynisme, on dirait de ses deux futurs adversaires, que c’est Wade lui-même qui leur a mis le pied à l’étrier, leur permettant ainsi de se requinquer pour mieux le combattre : il aura fallu les émeutes de juin 2011, causées par le refus de la réforme constitutionnelle et les délestages intempestifs de la Sénélec, pour que les adversaires communs de Wade reprennent, à la faveur du mécontentement populaire, un tant soit peu, du poil de la bête.


Sans compter que l’une des ritournelles favorites des adversaires de Wade se fredonne sur l’air du grand âge de Gorgui ; ils auraient été bien inspirés de lui faire la bonne leçon en le mettant face à un jeune du sérail de l’opposition. Mais on ne fera tout de même pas la fine bouche : à supposer que l’on parle d’âge, entre les candidats que propose l’opposition pour sa primaire et le presque nonagénaire candidat du PDS, existe presque une génération.


Reste à savoir en faveur de qui cette balance de l’âge pèsera, lorsque sera donné le top de départ de l’éreintante campagne qui aboutira au scrutin de mars 2012 ; qu’on se le tienne pour dit : le vieux maintient qu’il est toujours capable de faire un sprint d’enfer sur 100 mètres. Son adversaire à venir, qu’il se nomme Tanor ou Niasse aura sans doute à qui parler ; la partie est loin d’être gagnée d’avance.


Observateur Paalga

 
ESPACE VERT

Le moustique tue 80 000 fois plus que le requin

Concentration "exceptionnelle" de requins pèlerins à l'archipel des Glénan

Au Liban, les eaux de baignade sont infestées de bactéries, faute de stations d'épuration

Pesticides : les preuves du danger s'accumulent

Une stratégie d’élimination des sachets plastiques

Toxicité spécifique de quelques polluants

Pollution atmosphérique

Le Sénégal parle du climat : comment la population comprend le changement climatique

Conférence ministérielle africaine sur l’environnement : LE GRAND RENDEZ-VOUS BAMAKOIS

Journée mondiale de l'environnement 2010 : "Des Millions d'Espèces - Une planète - Un Avenir commun"

Vidéos
La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a annoncé le report du second tour de la présidentielle guinéenne
INFOS MINES

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Rio Tinto : le site de Saint-Jean-de-Maurienne repris

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Départ des sociétés minières, Alpha condé donne les raisons

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

La production de fer à son plus haut historique

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Mines : Le patron de BSGR sort enfin de son silence !

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Simandou en débats à Londres: les partenaires ont convenu de résoudre les problèmes en suspens le plus rapidement possible

INTERVIEWS
Doudou Traoré: « le Pr Alpha Condé et moi, on a eu beaucoup de choses ensemble dont je ne peux parler…»

INTERNATIONAL
Grève en Afrique du Sud: des militaires déployés dans des hôpitaux
Burundi: Amnesty dénonce des cas de torture sur des opposants
L'Iran lance sa première centrale nucléaire malgré les sanctions
Intempéries: 50.000 personnes évacuées en Chine, la Corée du Nord frappée
Haïti: la star du hip-hop Wyclef Jean ne pourra pas se présenter à la présidence
Partenaires
MOUNAINTERNET

Rosaweb



Privé - Espace Clients  Rosaweb  

© Rosawebpro