DERNIERE MINUTE Le site "Ecoguinee" souhaite bonne et heureuse année 2018 à tous ses fidèles lecteurs et annonceurs! ||   

Le 21/07/2018

SPORTS

 Précédent
Suivant 

A Rabat, la Confédération africaine de football fait sa révolution

2017/7/18

C’est une première du genre dans l’histoire du football africain. Tout le gratin du ballon rond est réuni à Rabat pour le Symposium de la Confédération africaine de football. Parmi les sujets débattus, la Coupe d’Afrique des nations, les compétitions inter-clubs ou encore le développement du football sur le continent. « Nous ne sommes pas là pour détruire, mais reconstruire la CAF tous ensemble ». A Rabat, le président Ahmad n’a pas mâché ses mots et a souvent fait référence au passé pour expliquer la tenue de ce symposium avec des acteurs importants du football africain, y compris les anciennes gloires comme le Camerounais Joseph-Antoine Bell ou le Ghanéen Anthony Baffoe.
« Trop de décisions n’ont pas été prises à temps »
« C’est un regroupement historique des forces vives du football africain. Nous sommes ici pour tirer les leçons du passé et se dire la vérité. Je reste fidèle à mes engagements et j’assurerai la gestion de la CAF avec tous les acteurs du football africain », affirmait le président Ahmad au moment d’ouvrir le symposium ce mardi 18 juillet avec le président de la FIFA, Gianni Infantino, à ses côtés. Selon Ahmad : « Trop de décisions n’ont pas été prises à temps » . « Soyons prêts et unis pour prendre le train des réformes », a-t-il martelé devant une assemblée visiblement conquise.
Durant deux journées, les acteurs du football africain se penchent sur plusieurs dossiers, dont la CAN, les compétitions inter-clubs ou encore le développement du football des jeunes. « Un pays qui n’a pas d’infrastructures pour la Ligue des champions n’a rien à faire dans cette compétition. Il faut que l’Afrique soit respectée. Il faut que l’on grandisse », a par exemple lancé Jacques Anouma, l’ancien président de la Fédération ivoirienne de football. Voilà ce que l’on pouvait entendre lors des ateliers. Une parole souvent franche et libérée.
« C’est le moment de donner son point de vue »
« Nous sommes tous pour des réformes et c’est le moment de donner son point de vue », dit l’ancien international sénégalais Diomansy Kamara qui va militer pour que la CAN ait toujours lieu tous les deux ans, mais en juin pour ne pas handicaper les joueurs africains qui évoluent en Europe. « C’est un problème de quitter son club en pleine saison l’hiver ».
Même son de cloche du côté de l’ancien international algérien Rabah Madjer : « Une CAN tous les quatre ans ce n’est pas possible ! Nous sommes habitués à tous les deux ans. Il faut par contre réfléchir à la période. Nos joueurs viennent souvent d’Europe. On doit les aider. »
« C’est avec des échanges que l’on va avancer », lance Alain Giresse, le sélectionneur du Mali. L’ancien joueur de Bordeaux ne veut pas mettre en avant un problème majeur. « Il y a des priorités comme la formation, le football des clubs, la sélection nationale, etc..., raconte-t-il. Il y a des chantiers dans tous les secteurs. Comme je suis à la tête d’une sélection, pour moi c’est le positionnement de la CAN dans le calendrier qui m’intéresse le plus. Si j’étais DTN, ce serait sur le foot de base, les infrastructures et le développement des jeunes ».
Après ces travaux de groupes, une réunion du comité exécutif de la CAF et une assemblée générale extraordinaire auront lieu. Cela pourrait déboucher sur de profonds changements.
Les huit ateliers au programme :

  1. CAN : Compétition et cahier de charges
    2- Compétition inter-clubs
    3- Développement du football
    4- Football des jeunes
    5- Partenariats internationaux
    6- Communication et médias
    7- Marketing et TV
    8- Footballeurs : rôle et perspective
RFI

 
 

 Imprimer la page

ESPACE VERT

Le moustique tue 80 000 fois plus que le requin

Concentration "exceptionnelle" de requins pèlerins à l'archipel des Glénan

Au Liban, les eaux de baignade sont infestées de bactéries, faute de stations d'épuration

Pesticides : les preuves du danger s'accumulent

Une stratégie d’élimination des sachets plastiques

Toxicité spécifique de quelques polluants

Pollution atmosphérique

Le Sénégal parle du climat : comment la population comprend le changement climatique

Conférence ministérielle africaine sur l’environnement : LE GRAND RENDEZ-VOUS BAMAKOIS

Journée mondiale de l'environnement 2010 : "Des Millions d'Espèces - Une planète - Un Avenir commun"

Vidéos
La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a annoncé le report du second tour de la présidentielle guinéenne
INFOS MINES

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Rio Tinto : le site de Saint-Jean-de-Maurienne repris

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Départ des sociétés minières, Alpha condé donne les raisons

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

La production de fer à son plus haut historique

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Mines : Le patron de BSGR sort enfin de son silence !

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Simandou en débats à Londres: les partenaires ont convenu de résoudre les problèmes en suspens le plus rapidement possible

INTERVIEWS
Doudou Traoré: « le Pr Alpha Condé et moi, on a eu beaucoup de choses ensemble dont je ne peux parler…»

INTERNATIONAL
Grève en Afrique du Sud: des militaires déployés dans des hôpitaux
Burundi: Amnesty dénonce des cas de torture sur des opposants
L'Iran lance sa première centrale nucléaire malgré les sanctions
Intempéries: 50.000 personnes évacuées en Chine, la Corée du Nord frappée
Haïti: la star du hip-hop Wyclef Jean ne pourra pas se présenter à la présidence
Partenaires
MOUNAINTERNET

Rosaweb

COMMUNIQUES
INTERVIEWS  ::  NOUS CONTACTER  ::  


Privé - Espace Clients  Rosaweb  

© Rosawebpro