DERNIERE MINUTE Le site "Ecoguinee" souhaite bonne et heureuse année 2018 à tous ses fidèles lecteurs et annonceurs! ||   

Le 19/10/2018

ECONOMIE

 Précédent
Suivant 

Terminal à conteneurs de Conakry : Des raisons d'espérer avec la STCC du Groupe Necotrans

2011/2/25

La concession du Terminal à conteneurs continue, inutilement, de faire couler des flots d'encre et de salive dans le pays. En septembre 2008, à la suite d'un appel d'offres international effectué dans les règles de l'art, la concession dudit terminal a été attribuée à Getma International, filiale du groupe NCT Necotrans. La convention de Concession entre l’Etat guinéen et Getma International a été signée pour une durée de 25 ans. Elle prévoit la gestion, la maintenance, l’extension et l’équipement du terminal à conteneurs de Conakry par la Société du Terminal à Conteneurs de Conakry (STCC), filiale de Getma International créée pour l’exploitation de la concession. Désormais partenaire du développement à long terme de la Guinée, la STCC s’engage aux côtés de l’Etat pour l’essor d’une infrastructure majeure : le Port de Conakry.

Ce projet représente un investissement de plus de 100 millions d’euros et se déroule en trois phases principales : l’équipement du terminal, la réhabilitation des structures existantes, déjà réalisées puis l’extension du terminal existant de 120 000 m2 qui doit débuter au printemps 2011.


 Mais curieusement et pour des raisons que la Raison ignore, les concurrents malheureux de Getma international ne s'avoueraient pas vaincus. Le 3 février dernier, le patron du Groupe Bolloré est venu rencontrer le tout nouveau président guinéen, le Pr Alpha Condé, à Conakry et visiter le terminal à conteneurs de Conakry. A la suite de cette visite largement médiatisée, de nombreuses rumeurs se sont répandues sur une éventuelle dénonciation du contrat de concession au profit du groupe Bolloré, au mépris des règles élémentaires du droit.
Or, en s'intéressant aux pratiques de Bolloré dans certains pays africains, tout Guinéen patriote aura de bonnes raisons de lui préférer de loin le groupe NCT Necotrans, à travers sa filiale STCC.


En 2006 déjà, le site “Infos Plus Gabon” dénonçait les scandales que le Groupe Bolloré ne cessait de collectionner en Afrique. Extrait: “Après l’épopée du Togo avec l’interpellation de quatre dirigeants qui constituent l’Etat-major Afrique du groupe Bolloré à l’aéroport de Lomé, où il est accusé de corruption active de magistrat vint le tour du Cameroun où un ministre est en prison car suspecté d’avoir entretenu des rapports trop étroits avec la société française.
Aujourd’hui, c’est au tour de la Côte d’Ivoire de s’intéresser aux activités de manutention de l’entreprise dirigée par Vincent Bolloré. Le quotidien abidjanais “Le Nouveau Réveil “ s’interroge : Banny va-t-il annuler les contrats de Bolloré ? 
En effet, Gilles Allix, le directeur général et numéro 2 du groupe Bolloré ; Georges Cognon, le directeur Afrique ; Dany Chuteaux, son adjoint ; Pascal Cotti, le patron du groupe au Togo et M. Roussel, son directeur financier, se trouvaient à bord du Falcon 900 du groupe qui s’apprêtait à décoller de l’Aéroport de Lomé pour Paris le 8 février.
C’est la police locale qui a bloqué l’avion pour mettre les cinq dirigeants en état d’arrestation. Mis au trou pendant plusieurs heures, certainement sur ordre du nouvel homme fort du Togo, Faure Gnassingbe, les 5 hommes furent relâchés non sans l’intervention de l’Elysée et contre paiement de 400 millions de francs CFA
”.


En 2009, ce fut au tour du site Rue89 d'enfoncer le clou en publiant une enquête sur le Cameroun, où « l'empire noir de Bolloré » dévoile une face cachée peu reluisante: accaparement du train, du port, et des plantations par le Groupe Bolloré; non respect de l'indemnisataion de 603 employés, les promesses de modernisation du réseau non tenues, licenciement abusif de directeurs insoumis.
L'ancien directeur général du port de Douala, Emmanuel Etoundi Oyono, raconte comment il s'est opposé à la privatisation de l'activité de draguage des pieds de quais.
“ Le port a donné son personnel et sa drague à la SDCA, et s'est retrouvé facturé avec des montants très importants. Bolloré devrait louer tout ça et ce n'est pas le cas : c'est juste inadmissible. » Résultat : le directeur rebelle a été licencié, alors même, ajoute-il, que « l'article 4 créant le port autonome de Douala énonce les dispositions éligibles à la privatisation : le draguage n'en fait pas partie. » Au Cameroun, le groupe Bolloré fait à peu près ce qu'il veut


Au regard de tout ce qui précède donc, il serait souhaitable que les nouvelles autorités guinéennes se montrent très vigilantes pour préserver les intérêts supérieurs du pays. Avec la STCC, qui est une filiale de NCT Necotrans et qui a déjà posé des actes concrets et mesurables sur le terrain, il y a de bonnes raisons d'espérer.

Le 15 février dernier, pour une première fois en Guinée, un navire de près de 1000 conteneurs a accosté au port de Conakry. Cette grande performance a été rendue possible grâce aux travaux effectués par la STCC (Société du Terminal à conteneurs de Conakry). Qui dit mieux.

Djibril Camara

0022464048476






 




 
 

 Imprimer la page

ESPACE VERT

Le moustique tue 80 000 fois plus que le requin

Concentration "exceptionnelle" de requins pèlerins à l'archipel des Glénan

Au Liban, les eaux de baignade sont infestées de bactéries, faute de stations d'épuration

Pesticides : les preuves du danger s'accumulent

Une stratégie d’élimination des sachets plastiques

Toxicité spécifique de quelques polluants

Pollution atmosphérique

Le Sénégal parle du climat : comment la population comprend le changement climatique

Conférence ministérielle africaine sur l’environnement : LE GRAND RENDEZ-VOUS BAMAKOIS

Journée mondiale de l'environnement 2010 : "Des Millions d'Espèces - Une planète - Un Avenir commun"

Vidéos
La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a annoncé le report du second tour de la présidentielle guinéenne
INFOS MINES

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Rio Tinto : le site de Saint-Jean-de-Maurienne repris

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Départ des sociétés minières, Alpha condé donne les raisons

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

La production de fer à son plus haut historique

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Mines : Le patron de BSGR sort enfin de son silence !

Délestage à Conakry: l'Administration générale d'EDG rassure sa clientèle (Communiqué)

Simandou en débats à Londres: les partenaires ont convenu de résoudre les problèmes en suspens le plus rapidement possible

INTERVIEWS
Doudou Traoré: « le Pr Alpha Condé et moi, on a eu beaucoup de choses ensemble dont je ne peux parler…»

INTERNATIONAL
Grève en Afrique du Sud: des militaires déployés dans des hôpitaux
Burundi: Amnesty dénonce des cas de torture sur des opposants
L'Iran lance sa première centrale nucléaire malgré les sanctions
Intempéries: 50.000 personnes évacuées en Chine, la Corée du Nord frappée
Haïti: la star du hip-hop Wyclef Jean ne pourra pas se présenter à la présidence
Partenaires
MOUNAINTERNET

Rosaweb

COMMUNIQUES
INTERVIEWS  ::  NOUS CONTACTER  ::  


Privé - Espace Clients  Rosaweb  

© Rosawebpro